Qui suis-je? Mon lien avec la photographie.

Mon histoire …

Qui es-tu?

Je suis quelqu’un qui parle rarement de soi, un peu « ours », réservé, simple, bavard, rigolo . Papa d’une fille, la vie m’a apporté ce bonheur depuis 2 ans maintenant. Je suis très peu attaché au matériel et voue une très grande importance aux expériences-rencontres, à l’imagination, aux savoirs et aux émotions. J’aime la simplicité et avoir peu.

On me demande souvent « Pourquoi fais-tu de la photo? Comment as-tu commencé? Cela fait longtemps que tu en fais? ». Je vais donc vous répondre en développant.

 

Comment tout cela a commencé?

Cela fait un peu plus de 3 ans et demi que je me suis mis réellement à faire de la photo. Plusieurs années auparavant, cette envie était là, mais n’osant pas me lancer et ne savant pas comment commencer, j’avais mis l’idée de côté. Je faisais des photos de paysages, avec mon téléphone portable, sans rien dire, en montrant peu ce que je faisais.
Puis un jour,  un de mes amis me dit, « si tu aimes ça, pourquoi ne t’achètes-tu pas un reflex, pour faire des photos de meilleures qualités et fais toi tout simplement plaisir, c’est dommage de pas tenter ! Je suis sûr que tu peux y arriver ». Motivé et boosté à bloc par mon ami, j’achète mon premier appareil, un reflex 550D de chez canon. Je me suis mis a tester plusieurs choses, a apprendre à l’utiliser.

 

Comment en es-tu venus à la photo de modèle?

Un jour, en regardant sur Facebook, je vois une annonce d’une femme qui était à la recherche d’un photographe. Je regarde le lien qu’elle avait mis. C’était sont book dans lequel, des photos qu’elle avait fait avec pleins de photographes différents. J’ai trouvé ça très joli, classe et donc c’est à ce moment là que l’envie m’est venu. Je me suis dis, « mais pourquoi je n’essaierais pas de faire des photos avec des personnes, autre que du paysage ». Ayant pris mon courage à deux mains, je mis une annonce sur Facebook en mettant que je cherchais un modèle féminin pour commencer à faire des photos de portrait et de tester des choses. Une amie à moi me réponds favorablement.

Une fois cette première séance photo de faite, qui s’est très bien passée, plutôt content de moi. J’ai posté des photos sur mon profil Facebook. Le lendemain en me connectant, je vois un message. Une copine à elle qui m’écrit pour me dire qu’elle a aimé ce que j’ai fais et que cela l’intéresserait d’en faire avec moi. Et voilà, comment a commencer ma passion pour la photographie de modèle. Une amie à moi, puis une amie à elle et puis cela s’est enchaîné. Par la suite, j’ai mis des annonces sur des groupes photos et c’est là que j’ai commencé a avoir des modèles, qui avaient de l’expérience en posant pour divers photographes.

 

Comment as-tu commencer la photo de lingerie et nu?

Pour être honnête, c’est une femme avec qui j’avais déjà fais une séance portrait, qui un jour, m’a demandé de faire une séance lingerie et nu. Je dois vous avouer que cette demande m’as surpris et m’as mis une grosse pression. Pour moi, c’est un style de photo qui est très dur à faire. Il faut savoir sublimer son modèle et bien utiliser la lumière. Il faut savoir mettre quelqu’un en valeur et à ne surtout pas rentrer dans la vulgarité; une pose, un geste, un regard et on peut vite y être. Plutôt hésitant, par mon manque d’expérience, le modèle me rassure, en me disant que cela n’était pas grave si je me loupais pour ma première et qu’ont ne publieraient rien si c’est loupé. J’ai donc accepté de le faire. Le matin du shoot, j’étais en stress et très anxieux. J’étais plus gêné qu’elle, à l’idée de me lancer dans ce style de photo.

La séance commence, ne savant pas comment m’y prendre, c’est le modèle qui prend les devants, qui faisait les poses et qui dirige la séance. J’ajoutais mes idées, réglé des détails dans les différentes poses. Le shooting se passe très bien. J’ai adoré. Content de l’avoir fait, j’ai apprécié le résultat. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est la confiance que cette femme m’a donné, car c’est un moment très intime, elle se dévoile à moi en se mettant à nue, elle me faisait confiance. Cela a été un rapport de confiance entre un modèle et un photographe que je n’avais jamais ressentis auparavant.

 

Ton style? Déroulement d’une séance avec toi?

S’il y a une chose qui doit caractérisé véritablement mon style, c’est que dans mes photos j’apporte de la douceur soit par la lumière, l’ambiance ou par la pose/ gestuelle du modèle. J’aime les choses simples. J’apprécie particulièrement la lumière en contre-jour qui dessine les courbes et subliment mes modèles. Ensuite, j’attache énormément d’importance à la complicité et le respect avec mon modèle. Elle doit se sentir à l’aise, rassurée. Je suis souvent clair avant la séance sur ce qu’on va faire dans celle-ci, le style de photos, pour pas qu’il y est de surprise par la suite.  La séance doit être un moment de rire et de plaisir. On corrige ainsi ensemble les poses, on partage nos idées.

Je suis plutôt ouvert et laisse pas mal de liberté à mes modèles pendant les séances. Pour le déroulement d’une séance Intimacy ( intime, lingerie ) par exemple, cela se passe dans cette ordre: au départ par le portrait, ensuite on fait évoluer la séance par du glamour, lingerie et le nu seulement à la fin et seulement si le modèle est d’accord. Il faut laisser le temps au modèle d’apprendre à nous connaitre, de voir comment on travaille et qu’elle se mette à l’aise.  C’est très important pour le bon déroulement de celle-ci.

 

Quel matériel photo utilises-tu?

Actuellement, j’ai un Canon 6D. Il me faut simplement une fenêtre avec un voile ou un rideau.  Au plus je progresse, et au plus j’aurais tendance à simplifier mon matériels. J’ai comme optiques un  Sigma ART  35  F1.4, un 24-105 mm F4 Canon, 50 mm F1.4 Canon et mes deux préférées, un 135 mm F2 Canon et surtout mon 85 mm F1.2 que j’utilise 80% du temps dans mes shoots, actuellement.
En studio, j’utilise 2 torches Elinchrom et plusieurs types de boites à lumières mais j’ai également un flash autonome Ranger RX que je peux utiliser en intérieur comme en extérieur.

 

Couleur ou noir&blanc?

Depuis le début, j’adore le noir et blanc. Je trouve que cela rend une photo intemporelle et j’ai l’impression que cela donne plus de force à une expression. Mais depuis quelques temps, la couleur m’attire de plus en plus. La couleur et le ton chair apportent à certaines images une autre ambiance, une autre pureté. Cela dépend vraiment donc de la photo.

 

Une conclusion, ta conclusion?

Je voudrais dire aux femmes qui souhaiteraient me contacter, que mes modèles ne sont pas des mannequins. La majorité, on fait peu, voir jamais de photo contrairement à ce qu’on peut penser. Je ne suis pas arrêté sur un type de morphologie en particulier, que vous soyez mince ou avec des formes, petites ou poitrines plus imposantes, brune, blonde, rousse, que vous ayez 18 ans ou 40 ans; ce n’est pas un soucis. Je suis quelqu’un d’accessible et de simple. Si vous n’avez jamais fais de photo, n’ayez crainte, je suis là pour vous conseiller et vous diriger.

Ce que j’aime le plus dans la photographie, c’est de pouvoir donner des émotions, partager les moments que j’ai passés avec mes modèles, la rencontre de personnes différentes. De pouvoir me libérer, d’être moi. Je remercierais jamais assez les modèles avec qui j’ai travaillé, c’est grâce à elle que j’en suis là et que je passe de très bon moment. Merci infiniment.

 

Me contacter pour votre séance photo: http://gregoryauroy.com/contact/

 

Articles Recommandés

Laisser un commentaire